« On ne s’en sortira jamais »

Un ancien maire, parti de la commune depuis 13 ans, revient pour soutenir une liste passéiste uniquement construite en opposition à la liste que je mène. Au prétexte, (car il en faut bien un), que je suis trop proche d’Agen et de son maire, Président de l’Agglomération.

Dans un discours agressif, il a donc souhaité rallumer la « guerre » entre Agen et Le Passage d’Agen, comme au temps du District.

« On ne s’en sortira jamais ! » m’a dit un commerçant au Marché du Chat d’Oc samedi.

« On ne s’en sortira jamais de toutes ces histoires entre amis qui se détestent, de ces petits arrangements de circonstance, de ces manigances politiciennes du passé loin des attentes des Passageois. »

Les ennemis d’hier et d’avant-hier rassemblés aujourd’hui dans une liste d’opportunité veulent nous faire croire qu’après s’être longtemps battus entre eux, ils seraient capables de s’unir pour une gestion exemplaire de la ville.

« On ne s’en sortira jamais » m’a dit mon commerçant.

« Si ! On va s’en sortir » pour plusieurs raisons.

* La politique pratiquée il y a 20 ans n’a plus cours aujourd’hui. L’Agglomération est passée de 6 communes en l’an 2000 à 29 en 2013. Dans cette nouvelle collectivité, le Passage est devenu LA REFERENCE de la rive gauche de la Garonne, rive qui devient notre poumon d’expansion commun.

* Il serait parfaitement illusoire de croire que nous pouvons vivre sans Agen. Il est au contraire primordial pour nos deux communes situées Rive droite pour Agen et Rive gauche pour nous, d’avoir des relations de partenariat très étroites afin de valoriser nos potentiels.

La loi nous a mariés à vie.

* Il serait dangereux pour Le Passage de manifester une opposition à priori et systématique à notre grande sœur agenaise, car cela conduirait à un encerclement de notre ville par le jeu des alliances entre toutes les autres communes et nous confinerait dans un isolement très néfaste à notre développement.

Mais bien évidemment ceux qui n’ont jamais siégé au Conseil de la nouvelle Agglomération ou n’ont pas compris son évolution et son élargissement, n’ont sans doute pas saisi toutes ces nuances.

Pour toutes ces raisons, j’ai choisi de former une liste entièrement renouvelée.

Nous ne voulons pas hériter de toutes ces histoires dans lesquelles nous n’avons jamais été impliqués.

Nous souhaitons travailler ensemble (ce que nous faisons déjà depuis plus d’un an) à la construction, avec vous, d’un projet pour notre ville, dans l’agglomération.

Entre modernité et tradition, nous sommes une équipe unie et solidaire, bien dans son siècle, bien dans sa ville, bien dans son agglomération.

Alors ?

« On va s’en sortir » m’a dit mon commerçant avec un grand sourire, « il suffit d’aller voter et bien voter le 23 Mars ».

Corinne GRIFFOND

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s