Sud Ouest du 05/09/2013. Le discours de la méthode

1159303_2433242_460x306

Photo Emilie Drouinaud

Corinne Griffond et son équipe organiseront cinq débats avec les habitants.

Corinne Griffond ne perd pas son temps. Alors que beaucoup attendent pour lancer leur campagne, à six mois du premier tour des municipales, l’actuelle adjointe au maire d’Agen s’est déclarée il y a déjà des mois. Et entend, par son avance, rester maître de son calendrier. « L’équipe travaille depuis plus d’un an, notre agenda est bien garni et nous allons mener campagne dans la sérénité. »

Pour succéder à Jean Barrull, le maire sortant, elle met toutes les chances de son côté. Elle semble ne rien laisser au hasard et conserve un temps d’avance sur ses futurs rivaux, dont beaucoup ne sont pas officiellement déclarés. Ainsi, hier, l’élue agenaise a donné le coup d’envoi du deuxième temps de sa campagne. 

Entourée de sa garde rapprochée, huit de la « quarantaine » de membres de son association, elle a livré quelques pistes d’avenir. « Nous ne sommes pas dans l’urgence, échangeons avec les gens et multiplions les contacts pour élaborer un diagnostic qui servira de base à notre programme. »

Insécurité

Parmi les présents autour de la table, beaucoup devraient trouver une place sur les 29 de la liste qu’elle espère conduire à la victoire et qui devrait être dévoilée en décembre. Pour l’heure, place au projet dont les principales orientations seront déclinées lors de cinq soirées de débats publics « afin de le vérifier auprès de la population. » Dans son discours, l’adhérente de l’UDI (sa liste sera ouverte et vierge de conseillers municipaux sortants) parle de « démocratie de proximité ». Le premier des cinq rendez-vous, programmé le 25 septembre à 20 heures au centre culturel, portera sur le thème… de la sécurité. « Le Passage-d’Agen n’est pas Chicago, certes, mais il y a des quartiers très ciblés sur lesquels nous avons de vraies remontées des habitants. » Les abords de la passerelle, souvent animés en soirée, surtout en fin de semaine et aux beaux jours, sont en première ligne : « Il y a des dégradations de véhicules et un sentiment d’insécurité. Il faudrait une meilleure coopération entre les polices nationale et municipale. Et le fait qu’il n’y ait pas de caméra de vidéosurveillance de ce côté est inconcevable.

Finances en tête

En cas d’élection, Corinne Griffond nommera d’ailleurs un adjoint à la sécurité. La thématique des quartiers qui compose la commune suivra. Et en cas d’élection, une fête commune, en plus des fêtes de quartiers (Monbusq, Dolmayrac, Ganet…) sera d’ailleurs mise sur pied afin de « fédérer et porter ensemble le travail commun. »

Le fonctionnement de l’Agglo d’Agen, ses compétences et son rôle de cofinanceurs de projets sera ensuite détaillé. Les finances, quant à elles, n’ont pas été abordées « puisqu’elles sont au cœur de tout. » Mais promis, il n’y aura pas de hausse d’impôts en cas d’élection. Le développement durable, lui aussi, est présenté comme une thématique transversale au sujet de laquelle l’équipe ne veut pas manquer d’ambition.

La culture, « à différencier de l’animation », mais aussi la jeunesse et l’éducation ne sont pas en reste : « La réforme des rythmes scolaires s’appliquera en 2014. Nous devons être prêts. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s